Les girafes en bronze du Parc de la Tête d’Or dans un manuel scolaire !

Les éditions Belin, spécialistes des manuels scolaires, viennent d’éditer un joli ouvrage destiné aux élèves de CP et intitulé « Mes premières lectures« .

Sculpture Colcombet girafes Lyon lecture CP

Loin des âneries de nombreux livres qui prennent les enfants pour des imbéciles incapables de faire preuve de curiosité ou de s’émerveiller, ce livre clair, bien illustré, évoque dans des pages documentées des sujets aussi variés que les ponts à travers l’histoire, les instruments de musique, le cycle de l’eau, le vent, etc. On y découvre aussi de nombreuses histoires, des poésies, des contes de tous pays, des reproductions de tableaux, des légendes (la ville d’Ys par exemple), de belles photos. On est loin du stupide Gaffi le fantôme !

Sculpture Colcombet girafes Lyon lecture CP

Les auteurs, Michelle Sommer et Laurence Gaudin, précisent en tête du livre : « 100% déchiffrable« . C’est qu’en effet ce manuel s’inscrit dans la méthode de lecture syllabique qui a appris à tant d’enfants à lire mais qui a été souvent abandonnée au profit de la méthode globale ou semi-globale qui, elle, a fait le fortune des orthophonistes et est en partie responsable des innombrables fautes d’orthographe que l’on trouve maintenant partout.

Sculpture Colcombet girafes Lyon lecture CP

Une anecdote à ce sujet : il y a quelques années, à la rentrée, découvrant avec effarement le livre de lecture de mes enfants, j’ai décidé de leur apprendre à lire avec une bonne vieille méthode syllabique, la méthode Boscher. Certes, il y a des passages un peu démodés (« Suzanne ajuste son sarreau« …) mais elle a fait ses preuves. Loin d’être abandonné, ce livre était en rupture de stock dans deux librairies et enfin, à la FNAC, je l’ai trouvé en tête de gondole où la pile se vidait à grande vitesse ! La méthode globale ou semi-globale marche donc très bien… à condition que les parents compensent à la maison avec la méthode syllabique !

Sculpture Colcombet girafes Lyon lecture CP

Mais revenons à notre manuel scolaire paru chez Belin. Les auteurs, donc, doivent avoir un goût particulier pour la faune car les animaux y sont très présents : crabe, goéland, tatou, faune des Galapagos, tamanoir, puma, lions et lionnes, etc. sont joliment représentés et beaucoup de contes évoquent les animaux.

Sculpture Colcombet girafes Lyon lecture CP

Une page est consacrée aux girafes et j’ai la joie de voir, dans un ouvrage de cette qualité, une belle photo des sculptures du Parc de la Tête d’Or à Lyon.

Bravo aux auteurs de ce livre ! J’espère que de nombreuses écoles le choisiront pour les premières lectures des élèves.

NOUVELLE CRÉATION : LE REQUIN GRIS DES RÉCIFS

Continuant à explorer avec joie le monde marin, j’ai réalisé un Requin gris des récifs (Carcharhinus amblyrhynchos). Depuis la lecture, il y très longtemps, du fameux « Géants des mers » d’Anita Conti (1899-1997), première femme océanographe française, je voulais modeler ce poisson. Je me souviens notamment qu’elle y décrivait l’encoche qu’ont tous les requins en haut de la queue et qu’elle trouvait très pratique pour les tenir et les tirer hors de l’eau. Je ne peux voir un requin sans avoir une pensée pour cette grande dame qu’était A.Conti. Je garde aussi en mémoire le requin de 1,5 m de long (un « Hâ ») pêché par mon père et ses amis près du Cap Fréhel en Bretagne, et que j’avais longuement admiré.

Requin gris des récifs – Modèle en terre

J’ai choisi cette espèce précise de requin, également appelé Dagsit ou Requin à queue noire, à ne pas confondre avec le « Requin gris » (Carcharhinus plumbeus) plus grand et au museau plus long et fin, parce qu’il présente le profil-type du requin tel qu’on l’imagine. A la différence, par exemple, du grand requin blanc en forme de tonneau et au nez pointu, du requin marteau si curieux, du requin pèlerin au museau exagérément allongé, le requin gris des récifs a un beau profil aérodynamique, de grandes nageoires, une longue queue. Son museau est assez court et un peu aplati, son œil circulaire ou presque. Il se caractérise aussi par des nageoires pectorales en forme de faux, une nageoire dorsale bien triangulaire, sans crête vers la deuxième et plus petite nageoire dorsale. Le bord de la queue présente une bordure noire.

Requin gris des récifs bronze sculpture Colcombet

Le requin gris des récifs mesure généralement moins de 2 mètres de long et pèse moins de 40 kg. Son habitat se situe près des récifs de la zone indo-pacifique, qui s’étend des côtes africaines orientales jusqu’aux côtes milieu du Pacifique. C’est un poisson assez agressif tant envers les autres requins qu’avec l’homme, qu’il peut mordre fortement s’il s’estime en danger. Il annonce ses attaques par une posture d’agressivité caractéristique : museau relevé et mâchoires en avant, dos exagérément courbé, ondulations latérales. 

Bronze sculpture Colcombet requin gris

Montage avec le requin gris des récifs (en terre) sous plusieurs angles

Ce squale a un comportement mi-solitaire lorsqu’il chasse, mi-grégaire le reste de la journée et il peut alors former des groupes de plusieurs dizaines d’individus, essentiellement des femelles. Celles-ci sont vivipares : les jeunes se développent dans le corps de la femelle. La gestation est très longue : 12 à 14 mois, et seuls 4 à 6 petits naissent tous les deux ans.

Bronze sculpture Colcombet requin gris

A cause de l’extension des zones de pêche, de la dégradation des récifs coralliens, du braconnage, le requin gris des récifs est classé par l’UICN comme espèce quasi-menacée.

Bronze sculpture Colcombet requin gris