Le zoo du Parc de la Tête d’Or à Lyon a de nombreux visiteurs. Rappelons en effet que le Parc reçoit près de 3 millions de visiteurs par an.

Le zoo est un lieu de promenade, de détente mais il a aussi des missions bien spécifiques. Elles sont doubles. En premier lieu, il s’agit de mieux faire découvrir le zoo lui-même : les espèces sauvages qu’il abrite, leur rôle dans la nature, leurs mœurs, les éventuelles menaces qui pèsent sur elles, les moyens de préservation à mettre en oeuvre sans oublier évidemment la parfaite conservation des pensionnaires (nourriture, cadre de vie, reproduction éventuelle, soins, etc.).

Watuzi

D’autre part, et cela paraît moins évident aux yeux des visiteurs, le zoo participe à des programmes de conservation des espèces menacées, d’échanges entre zoos, si nécessaire de réintroductions d’animaux dans leur espace naturel. Le zoo de Lyon, aujourd’hui dirigé par Xavier Vaillant, finance enfin des actions de préservation d’espèces dans leurs sites naturels, à Madagascar ou au Brésil, par exemple.

Zèbre et Cob de Mrs Gray

Une Association s’est créée il y a quelques années pour contribuer à son rayonnement, mettre en avant ses missions, son action et ses évolutions permanentes. Il s’agit d’AZL pour Association des Amis du Zoo de Lyon. Tout en étant tout à fait indépendante, cette association est très proche de la direction du zoo, qu’elle rencontre régulièrement. Elle participe activement au rayonnement du zoo.

Pélican

Les actions concrètes d’AZL sont variées : conférences, soutien financier à des aménagements du zoo (AZL a ainsi fait don d’un incubateur pour les tortues rayonnées de Madagascar), organisation du week-end de la Conservation qui se tient chaque année dans les allées du zoo, édition d’un blog et d’une gazette papier gratuite que vous pourrez trouver notamment chez les commerçants du Parc (par exemple en dégustant une excellente gaufre ou un bon chocolat chaud à l’ancienne !), visite de parcs, etc.

C’est ainsi que fin 2016, AZL a emmené une délégation de ses membres visiter l’espace zoologique de Saint-Martin-La-Plaine où ils ont pu longuement discuter avec Pierre Thivillon, fondateur et directeur. Un autre jour, une rencontre avec le vétérinaire du zoo de Lyon a également enchanté les personnes présentes.

Pour 2017, plusieurs actions du même type sont prévues, notamment une visite auParc des oiseaux dans la Dombes. Je rappelle qu’AZL soutient le projet Grandeur Nature Lyon des girafes en bronze qui seront installées au printemps 2017 au Parc.

Lion d’Asie

Alors, si vous aimez notre zoo, si cela vous intéresse de rencontrer la direction, d’entendre le vétérinaire expliquer les soins qu’ils prodigue à ses pensionnaires, d’être au courant en avant-première des naissances, départs et arrivées d’animaux, des nouveaux aménagements prévus, de visiter d’autres zoos de la région, de participer au week-end de la conservation et aux rendez-vous de la biodiversité, de recevoir la gazette du zoo, etc., n’hésitez plus : adhérez à AZL.

Voici le lien vers les dernières gazettes : vous y apprendrez beaucoup de choses !

http://www.amis-zoo-lyon.org/l-association/la-gazette-des…

La cotisation est modique : 10 € par an (étudiants, chômeurs, enfants de moins de 16 ans ou 20 € (tarif individuel normal) à 40 € (famille).

Adhésion : chèque à l’ordre de « Amis du Zoo de Lyon » à adresser à :

« Les Amis du Zoo de Lyon », 16 rue de l’Egalité – 69150 Decines-Charpieu.

Girafe